Le contrat santé solidarité Source Améli

, popularité : 66%
Prévu par l’avenant n°1 à la convention nationale des infirmiers, le contrat santé solidarité vise à favoriser l’installation et le maintien des infirmiers libéraux conventionnés dans des zones "très sous dotées".
En cas d’installation en exercice libéral ou d’exercice libéral dans une zone "très sous dotée" en infirmiers libéraux, le contrat santé solidarité vous permet de percevoir une aide forfaitaire annuelle et de bénéficier d’une prise en charge de vos cotisations sociales dues au titre des allocations familiales.
Ce contrat, à adhésion individuelle, entre dans le cadre des mesures de rééquilibrage de l’offre de soins infirmiers en France, prévues par l’avenant n°1 à la convention nationale des infirmiers libéraux. Il est applicable à compter du 18 avril 2009.
 
Les zones concernées
 
Pour savoir quelles sont les communes "très sous dotées" où le contrat santé solidarité est mis en place, consultez la carte du niveau de dotation en infirmiers libéraux.
Vous pouvez aussi vous connecter sur le site instaLSanté et consulter le classement des zones en soins infirmiers.
 
Les conditions d’adhésion au contrat
Pour pouvoir adhérer au contrat santé solidarité :
  • Vous devez vous installer ou être déjà installée dans une zone « très sous dotée » en infirmiers libéraux.
  • Vous devez exercer en groupe* ou, si vous exercez seul, recourir régulièrement à un remplaçant pour assurer la continuité des soins.
* l’exercice en groupe doit être formalisé par un contrat : SCP, SELARL...
Les engagements de l’Assurance Maladie
Si vous respectez vos engagements, votre caisse d’Assurance Maladie s’engage à :
  • Prendre en charge, postérieurement à votre adhésion au contrat, la totalité des cotisations que vous devez à l’URSSAF au titre des allocations familiales.
  • Vous verser, au cours du premier trimestre de l’année suivant votre adhésion au contrat, une aide à l’équipement du cabinet ou autres investissements professionnels (véhicule...) d’un montant maximum de 3 000 euros par an, pendant 3 ans.
Vos engagements en cas d’adhésion au contrat
En adhérant au contrat santé solidarité et en contrepartie de la participation financière de l’Assurance Maladie, vous vous engagez à :
  • Exercer 2/3 de votre activité libérale conventionnelle dans la zone « très sous dotée ».
  • Avoir un taux de télétransmission au minimum de 80 % de votre activité.
  • Réaliser les injections vaccinales contre la grippe dans le cadre des campagnes de l’Assurance Maladie.
  • Assurer le suivi de vos patients atteints de pathologies chroniques, notamment le suivi de vos patients insulino dépendants.
En pratique, pour adhérer au contrat
Pour obtenir un formulaire d’adhésion au contrat santé solidarité, contactez directement votre caisse d’Assurance Maladie.

Sites favoris Tous les sites

131 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves