Etude Futurible innovation PS Dirigée par J. Damon

, popularité : 91%

 

Innovations sociales : un tour du monde avec Futuribles



 

L’agence Futuribles a mené de 2008 à fin 2009 une enquête originale sur le thème des innovations de protection sociale. Julien Damon, professeur associé à Sciences Po, a été le directeur de cette étude. Il revient ici sur les conditions de cette enquête et ses principaux enseignements.

Julien Damon

Julien Damon

Il s’agissait de repérer, hors les murs hexagonaux, de nouveaux principes, de nouveaux projets, de nouveaux mécanismes pour la gestion des risques sociaux.

Au terme de deux années de repérage et de décorticage, trois documents ont été produits et mis en discussion avec des experts internationaux :
•  une note problématique générale sur la situation des politiques sociales en France ;
•  un catalogue présentant cent innovations sociales ;
•  une étude approfondie de dix d’entre elles, s’intéressant notamment aux conditions de leur éventuelle transcription en France.

On distingue classiquement les innovations de produit (une nouvelle prestation) des innovations de procédé (de nouvelles infrastructures technologiques ou humaines). On distingue également les innovations de rupture (un nouveau risque à couvrir avec de nouvelles méthodes) des innovations incrémentales (une amélioration des politiques en place).

Les innovations repérées dans des contextes différents n’indiquent pas forcément les directions à suivre pour la France. Il est en tout cas certain que la période se prête particulièrement à la promotion de l’innovation sociale :

En premier lieu, la décentralisation et la contractualisation qui caractérisent les prestations de services (santé, insertion, emploi, accueil des enfants, des personnes âgées dépendantes) appellent structurellement de l’innovation. Ensuite, l’intervention croissante des instances européennes dans le domaine social fournit également de nombreuses opportunités pour innover. Plus généralement, la crise peut être propice à l’innovation, à condition de dépasser les hésitations et les réactions crispées.

Cinq grandes « familles » d’innovations ont été décortiquées dans l’étude de Futuribles :
•  L’innovation par intégration technologique, avec par l’exemple le service britannique « NHS direct » : www.nhsdirect.nhs.uk
•  L’innovation par ambition politique, avec l’étude de l’Alaska Permanent Fund, unique « revenu universel » au monde : www.pfd.state.ak.us
•  L’innovation par de nouvelles prestations, avec l’étude du « transfert monétaire conditionnel » Opportunity, expérimenté à New York :www.nyc.gov/html/ceo/html/programs/opportunity_nyc.shtml
•  L’innovation par la simplification (des prestations et des procédures) avec, par exemple, le projet suisse de rapprochement de l’assurance chômage, de l’assurance maladie, de l’assurance invalidité et de l’aide sociale : www.iiz.ch/fr/iiz_mamac.aspx
•  L’innovation par l’intégration (des guichets et des services) avec par exemple l’agence australienne Centrelink, guichet unique pour les prestations sociales : www.centrelink.gov.au

Que retenir d’un passage par les innovations de politique sociale à l’international ? Autorisons quatre slogans :
•  Innovation ne veut pas dire importation.
•  Innovation n’est pas synonyme de leçon.
•  Innovation ne passe pas par imposition.
•  Innovation rime d’abord avec stimulation.

Toutes les précisions sur la démarche, ses résultats et conclusions se trouvent sur le sitewww.futuribles.com/psiaccueil.htm.

Voir en ligne : Politiques soicales de l’innovation

Sites favoris Tous les sites

131 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves