Un plan développement durable en phase avec les préoccupations des caisses

, popularité : 91%

La politique de développement durable (DD) de la Sécurité sociale a été formalisée en 2007 à travers
un plan cadre bientôt arrivé à son terme. Lionel Ferraris, directeur des achats et du DD à l’Ucanss,
dévoile en avant première les grandes lignes de la nouvelle mouture 2011-2014.

Le nouveau Plan cadre DD de la Sécurité sociale doit être mis en oeuvre dès 2011. La formalisation de ce projet est-elle aujourd’hui aboutie ?

Le plan cadre a été accepté et validé par le Comex le 8
septembre dernier. Il comporte naturellement un volet social
qui a vocation à être enrichi par les négociations à venir sur
le sujet. Les thèmes de l’égalité des chances, l’égalité de
traitement tout au long de la vie ou la diversité
à l‘embauche par exemple, pourraient être
adaptés, le cas échéant. La philosophie générale
de ce plan est de fournir un “cadre” permettant
à chaque branche et organisme de s’approprier
un certain nombre d’enjeux pour les décliner
selon leurs spécificités.

Avez-vous tiré les leçons du plan DD 2007-2010 ?

Le bilan du premier plan a été le socle de
l’élaboration du plan 2011-2014. Parmi les
aspects positifs, les résultats de la consommation
d’eau ou de papier par agent, par exemple, sont bien
meilleurs que ce qui était anticipé.

D’une façon générale, l’objectif est de progresser par
rapport aux résultats antérieurs.

Quels sont les axes porteurs du nouveau plan cadre ?

Nous avons construit ce plan selon la grille de lecture de la
norme Iso 26 000, officialisée au printemps dernier. Cette
norme internationale définit le champ du DD appliqué dans
toute entreprise en six domaines de responsabilité. Il y a tout
d’abord, la gouvernance. Ensuite viennent les trois piliers
traditionnels : environnemental, social et économique avec
pour chacun d’eux des objectifs stratégiques, de résultats
et de suivi. Enfin, s’ajoutent deux piliers forts en termes
d’accompagnement, l’information et la communication. En
empruntant cette structure, le plan se veut plus lisible.

Avez-vous privilégié certains domaines ?

L’édition 2007-2010 était majoritairement axée sur l’environnemental
que nous avons repositionné à égalité avec le
social et l’économique. Il nous apparaissait d’autant plus important
de faire figurer un axe social dans ce plan cadre qu’il
correspond aux valeurs portées par la Sécurité sociale.

La culture de développement durable s’accorde particulièrement
avec la vocation d’une institution telle
que la nôtre.

Les caisses vivent une situation extrêmement contrainte. Ne craignez-vous pas que de ce fait ces questions soient reléguées au second plan ?

C’est précisément pour éviter cet écueil que le
Comex a été très attaché à ce que ce plan cadre
apporte une aide aux organismes qui doivent
atteindre les objectifs DD de leur Cog. Concrètement, une boîte à outils par domaine de responsabilité
sera mise en ligne dès le début de l’année
prochaine sur le portail de l’Ucanss. Tout organisme pourra,
par exemple pour la partie économique qui vise 50 % des marchés
comportant une clause sociale et environnementale, trouver
des fiches pratiques et renseignements opérationnels.

Ce plan sera en quelque sorte plus tourné vers l’opérationnel ?

En effet, c’est un tournant, les objectifs sont plus resserrés
par rapport au plan précédent. La partie reporting et suivi
interbranches a été allégée grâce à la focalisation sur 16 indicateurs
stratégiques de résultats. Les outils de reporting existants
seront utilisés et optimisés afin d’éviter une charge supplémentaire
aux organismes. C’est à la fois un plan plus
ambitieux, plus structuré, plus large dans son périmètre et
plus facile à mettre en oeuvre. Il est, somme toute, davantage
en phase avec les préoccupations des caisses qui ont d’ailleurs
largement contribué à son élaboration.

Voir en ligne : http://www.espace-social.com/spip.p...

Sites favoris Tous les sites

29 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves