La réforme du NHS en stand by

, popularité : 99%
PNG - 56.1 ko

Depuis 1948, l’Angleterre dispose d’un
service public national unique au
monde, fondé sur une grande facilité
d’accès aux soins primaires et un rôle
majeur dévolu aux médecins généralistes
(les fameux general practitioners, les
GPs). Elle consacre 8,5 % de son PIB à
la santé (11,2 % en France). Bien
qu’entre Londres et Paris le différentiel
de coût soit de 40 %, le gouvernement
anglais juge qu’il dépense encore trop
puisque l’objectif est de réaliser une économie
de 20 Mds £, soit plus de 15%
sur la hausse tendancielle des coûts sur
les quatre années d’exercice budgétaire à
venir…

Sous la pression de la rue et des professionnels, David Cameron,
Premier ministre anglais et Andrew Lansley, son ministre de la
Santé, ont suspendu le projet de réforme du NHS (National
Health Service) britannique. Ese s’est rendu à Londres pour
comprendre les objectifs d’un projet particulièrement
ambitieux. Compte rendu.

Voir en ligne : http://www.espace-social.com/spip.p...

Sites favoris Tous les sites

29 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves