"Secouer l’arbre..."

"Il s’agit de s’interroger sur la possibilité pour les salariés d’entreprises fictives de bénéficier d’arrêts maladie de complaisance. C’est un jeu à plusieurs et qui peut être lucratif en termes d’indemnités journalières. Ce qui nous a frappés, c’est que la CNAMTS n’ait jamais envisagé cette possibilité. Elle se satisfait des résultats de ses contrôles, sans chercher à pousser plus loin ses investigations, se contentant de « ramasser les pommes tombées » au lieu de secouer l’arbre."

M. Antoine Durrleman, président de la sixième chambre de la Cour des comptes
Présentation de la communication de la Cour des comptes à la MECSS sur « Les arrêts de travail et les indemnités journalières versées au titre de la maladie » :

Voir en ligne : Audition de la MECS en décembre 2012